jeudi 18 décembre 2014

Mercredi 17 - 17h





Il faisait doux ce mercredi en fin d'après midi


- alors vite je prends deux planches et je repars faire un petit tour sur mon bord de mer habituel.
Depuis l'été je roule avec la G-Bomb Sakaroulé - une merveille d'efficacité et de polyvalence. Toutefois il faut savoir travailler la position avec différentes hauteurs de plateau, et retrouver le geste du pumping quand on se prépare à des échéances importantes ...
notre rendez-vous avec l'Ultraskate de Miami est dans moins de 50 jours.

J'ai donc choisi deux plateaux allemands top mount de pur pumping pour me "faire les jambes" avant une séance de préparation physique et d'étirements bien nécessaires pour rectifier la position après quelques kilomètres forcément asymétriques.

Premier choix la Olson & Hekmati P95, minimaliste et épurée, un plateau très ferme.



J'y ai monté un petit cale pied inox mat qui s'adapte bien à ma position tant en poussée qu'en pompage - je suis goofy. A l'essai il se révèle idéal et élégant.
J'opte pour les grandes DTC Pures 80mm, adoptées cet été pour de grandes randonnées de 80 et 40km. Montées à l'arrière elles font merveille, mais à l'avant elles nécessitent une impulsion forte pour maintenir la vitesse en pumping.


A l'arrière un petit SilverSpace italien en 125mm pour godiller.
Ce truck a un angle naturel proche de 60°, je l'ai monté incliné à 72° pour profiter au mieux des 95 cm du plateau.


A l'avant je teste un vénérable Motobilt rescapé des années 80, incliné à 24°.
Il est moins joueur qu'un Bennett, un peu plus lourd, mais pourrait se révéler intéressant avec la bonne combinaison de bushings.
J'ai essayé un montage de trois bushings, un petit cône souple côté route, et l'assemblage d'une tranche de stimulator servant d'insert, et un petit sablier Tracker souple.


Le résultat n'est guère probant : je ne suis pas assez en forme pour emmener vivement ce plateau très ferme, les roulements n'ont pas été entretenus après les avanies que je leur ai fait subir cet été, et les bushings n'ont pas un comportement homogène.
Un peu d'entretien, et un montage à revoir donc pour ce premier essai: 5 km, 16 minutes, moyenne 18.64 km/h avec en tracé GPS de fortes variations de vitesse correspondant à mes essais de pompage infructueux.

Deuxième run de 5 km sur la Lorelei, un prototype allemand élaboré à partir des cotes de la Mermaid de Roe Racing. J'avais le souvenir d'un plateau très ferme, mais toutefois un peu moins que la O&H P95. La large poche avant tient bien le pied porteur, qui trouve naturellement le balancement qui va mobiliser l'ensemble.
Montage classique : Bennett avant avec les excellentes roues LGS 77mm, truck inversé arrière sur les grandes 3dM Avilas 75mm.
Originalité : j'ai essayé le Tracker Fasttrack 150mm en inversant ses gros cônes tendres.


Le recto vaut le verso, le ramage est à la hauteur du plumage : mon ami Stéphane a entièrement réalisé en bandelettes ce superbe grip inspiré de modèles imprimés pour Earthwing. Voilà qui contraste avec la sobriété presque austère de la première planche.

Bilan : truck arrière trop instable pour les phases de poussée ! Je dois modifier la position des gros cônes, en retourner un ou deux voire passer sur les Fat Cones Riptide pour compenser cette instabilité tout en gardant un potentiel de godille.
Le plateau est très agréable, la position est un peu reculée par rapport à la P95, ce qui favorise un regroupement des pieds vers le centre (position moins écartée que celle que j'utilise habituellement, avec un stance assez large).
Le cintre médian permet d'exploiter le flex du plateau, avec une allure plus régulière maintenue au cours de ce rapide essai de 5km tenu en 16 minutes : moyenne 18.84 km/h.

Les très belles planches fabriquées par Oliver "Olson" & Björn Hekmati sont distribuées en France par Easy Riser, aux même tarif qu'en Allemagne, et sans frais de port.
Les roues et trucks présentés ici sont également disponibles en boutique à Nancy ou par correspondance, sans frais à partir de 70 €, c'est assez rare pour être souligné.

Je ne vends pas de matériel - les G-Bombs Sakaroulé sont en vente chez RideMore: moins chères qu'aux USA, et avec une promotion de fin d'année. Profitez-en !

Aucun commentaire:

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...